Rééquilibrage alimentaire, une bonne idée ?

Effectuer un rééquilibrage alimentaire, oui c’est assez accessible. Trouver SON rééquilibrage alimentaire adapté à sa personne, c’est plus compliqué. Mais pourquoi ? 

Un trop plein d’informations

Nous sommes constamment envahi de diverses articles sur internet ou dans les magazines concernant toute sorte de régime, de façon de manger, de solution miracle. Mais le problème est que le système de transformation et de digestion est différent d’une personne à une autre. Il est donc important de prendre cela en considération pour ainsi comprendre son corps et mieux évoluer dans sa quête de bien être.

Eviter la frustration

Pour ma part je testais sans cesse de nouvelle recette sois disant « healthy » mais la seule chose que j’ai pu constater c’est que j’avais très faim, serte je mangeais très sain mais le lendemain j’avais si faim que je mangeais tout ce que je trouvais. Résultat je me frustrais puis je mangeais n’importe quoi, donc j’ai pris du poids. Je ne savais plus vers que programme alimentaire me tourner. J’ai alors consulté une diététicienne.

Mon expérience avec une diététicienne

Son programme consistait dans un premier temps à supprimer tous les féculents (de type pâtes, riz, pain blanc), les légumineuses, les crudités, les légumes non cuits et le fromage. De ce fait, un repas type était constitué d’une portion de protéine, des légumes cuits, une portion de matière grasse, du pain complet et un yaourt nature.

Faire le bon choix

Les trois premières semaines étaient supportables mais sans grand retour. A mon second rendez vous, elle n’a pas cherché à comprendre pourquoi cela ne fonctionnait pas. Elle a préféré restreindre encore plus. Mais croyez moi, en été être « interdit » de salade de riz, de pâte, de tomate mozzarella, de salade grecque etc… c’est assez compliqué. Au bout de plus d’un mois je n’avais AUCUN résultat et j’étais totalement frustrée. Je vous explique cela car il est important de faire le bon choix de votre diététicienne. Choisir une personne qui va s’adapter à votre corps et à vos habitudes, et non pas donner le même programme à tous ses patients.

Des éléments positifs

Je retire tout de même des éléments positifs tels que des types d’aliments à privilégier, des cuissons à favoriser, des aliments à limiter et surtout des quantités qui peuvent être importante sans que ce soit un problème. Je vous donne toutes ces petites astuces très prochainement dans un futur article.

AIMER. DONNER. PARTAGER. REALISER.

Laisser un commentaire